Comment se troller en beauté

Dans un de mes articles (Guide de survie : une gameuze sur les réseaux sociaux), j’ai abordé ma paranoïa (plus ou moins excessive) sur internet (à mon sens, je deviens trop laxiste, mais comparée à mes proches, j’en suis encore très loin). Cependant, il arrive que ma prudence sur le net se retourne contre moi (la prudence est mère de sûreté, mon cul ouais). Pour résumer, par moment je m’auto-trolle à force de refuser de dévoiler mon identité sur le net (j’estime qu’on devrait avoir le droit de révéler ou non ses ID IRL, mais les marketeux ne sont pas d’accord). Dans ces cas là et bien c’est chiant… Vraiment très chiant. Surtout quand ça touche une de mes activités favorites : la procrastination les jeux vidéo.

Se faire voler son compte

Je pense que parmi les pires cauchemars que peut vivre un gamer ou une gameuze, celui-ci est probablement dans le haut du classement. Celui qui vous gonfle et angoisse un peu, car vous ne savez pas vraiment si vous allez retrouver votre compte intact ou pire, si vous allez vraiment pouvoir le retrouver.

Dans mon cas, cette mésaventure m’est arrivée sur Diablo 3. J’y ai passé assez de temps pour tenir à mon compte. Dans le sens où même si je n’y joue plus ou que très peu (en ce moment) je ne veux pas le perdre ni voir quelqu’un jouer avec mes personnages. Remarque, j’aurais été tout aussi excédée s’il s’était agi d’un jeu auquel je n’aurais accordé que très peu d’intérêt. Question de principe, on ne vole pas mes affaires, bordel.

J’ai été informée de la tentative réussie d’un crétin mec par mail. J’ai lu l’intitulé de l’objet « Compte Battle.net – Notification de changement de mot de passe », mais je ne l’ai pas ouvert, trop occupée sur The Secret World. Par flemme, je n’ai donc pas pris au sérieux cette nouvelle.

Manque de chance, j’avais prévu une soirée Diablo 3 avec des potes dans la semaine, je ne pouvais définitivement pas procrastiner plus longtemps. Cependant, dans le doute, j’ai préféré tenter de me connecter, au cas où (il aurait pu s’agir d’un spam envoyé uniquement pour que je donne mes identifiants, mon compte bancaire, mes relevés sanguins et que sais-je encore) (quand j’y pense, ma réflexion et réaction ont été foutrement bien connes puisqu’en général, ce n’est pas une personne en particulier qui a décidé de vous cibler vous précisément, mais un bot qui fait des multiples tentatives sur plusieurs comptes en même temps).

Je n’ai pu que constater que oui, je pouvais faire une croix sur ma soirée tout en sentant une crise de panique (et de colère) monter. Ce qui est amusant quand on panique, c’est qu’on devient sacrément con. Exemple banal tiré de l’IRL ? Après avoir passé près de quinze minutes à chercher vos clés, vous commencez à fouiller dans des endroits improbables. Vraiment TRÈS improbables (le pire étant qu’il peut arriver que cela fonctionne).

Dans mon cas, j’ai d’abord décidé de remodifier moi-même mon mot de passe, et c’est là que commence mon auto-troll.

Blizzard demande votre adresse mail, votre nom et votre prénom (gros moment de solitude pour ma part, puisque rien n’est vrai tout est permis). Je procède par logique et déduction (je n’ai pas des tonnes de pseudos principaux et celui sur Diablo 3 correspond à celui utilisé sur The Secret World…). Premier essai, premier échec. Ok, pour le moment, pas de panique, je gère, tout est sous contrôle.

keep calm

L’heure est grave.

Second essai, second échec. Okay…. Là commence le moment de doute. Celui où vous vous demandez quels sont vos foutus ID. Et forcément, pas moyen de vous en souvenir, surtout que ceux que vous pensez être certain d’être les bons ne le sont pas. C’est aussi à ce moment que vous franchissez une étape supplémentaire dans votre état de panique (et pensez un peu comme un con, du moins, dans mon cas c’était le cas).

panic

Évolution de ma panique après une énième tentative infructueuse pour récupérer mon compte

« Et s’il a modifié mes ID ? » est la phrase qui m’a fait comprendre que je devais toucher un mot à quelqu’un jouant au jeux vidéo et connaissant ma faculté à dramatiser la situation quand je ne suis pas occupée à virer dans la psychose la plus hardcore qui soit (cf. « il a volé mon compte, il a ruiné mon compte, j’ai plus d’or, j’ai plus mes loot*, j’ai plus mon ensemble légendaire …. Je suis toute nue In Game !!!!») (déconnez pas…. J’étais vraiment dans cet état) (bon ok pas à ce point-là, mais ce n’est pas vraiment loin de la réalité).

Après un essai de ladite personne, je n’ai pu que me résoudre à une horrible vérité. Oui, mon compte avait été volé et j’allais devoir contacter le service clientèle de Blizzard pour le récupérer (Blizzard me surpassant niveau paranoïa des comptes de ses joueurs, autant vous dire que ça allait s’annoncer un peu comique).

À ma grande surprise, j’ai rapidement été mis en relation avec un de leurs employés (qui s’est révélé charmant) (je connais des boites qui devraient faire pareil) (à tout hasard ma banque. Trois employés appelés à une semaine d’intervalle pour recevoir ma carte bleue à la bonne adresse. Record battu, l’ancien était de deux employés). Le salarié Blizzard après avoir écouté mon explication m’a donc demandé de lui prouver que ce compte m’appartenait bien. Et là…. Pour la seconde fois, je n’ai pu que constater mon autotroll.

J’ai eu de la chance, car après lui avoir donné mon vrai prénom et mon pseudo, il a accepté de poursuivre, mais en précisant où était ma connerie, car si j’avais bien mis mon vrai prénom, ce n’était pas le cas pour le nom qui se trouvait être X…. (Oui, j’aime me compliquer la vie). En plus de me rassurer sur l’état de mon compte (aucun vol à déplorer) il a pu constater que la connexion venait de Chine.

Cependant, et là  c’est le moment le plus WTF de l’histoire, après avoir récupéré mon compte et modifié le mot de passe (pour un plus compliqué), je me suis rendu compte que j’aurais pu donner mon numéro de téléphone à l’employé puisque j’avais mis le bon. Allez savoir pourquoi. Notez que ça m’a sauvée puisque je n’aurais pas pu faire de changement sans le code attribué par sms pour confirmer l’authenticité de la personne et de la demande.

Conclusion

Autotroll gameuze

C’est moche de se troller

Le service clientèle de Blizzard m’a laissé une image très positive et je comprends pourquoi par moment, il est préférable (parfois) de donner ses vraies données.

Sur ce, je m’en vais batailler contre l’armée de Diablo et lui latter le cul comme il se doit.

*loot : butin susceptible d’être pillé sur le cadavre d’un ennemi vaincu.

Rendez-vous sur Hellocoton !