Astuce du crevard – transférer ses fichiers sans disque dur externe

FileZilla - gameuse

Il n’y a pas si longtemps, j’ai changé de pc, qui après de bons et loyaux services, commençait à rendre l’âme. Je n’ai donc pas eu d’autre choix que d’en acheter un autre, plus performant (et plus cher, j’en ai encore mal à mon fessier). Pour les plus malins d’entre vous, oui, vous pouvez le voir venir de très loin l’article « Comment j’ai trompé Samsung avec la gamme ROG d’Asus ».

Qui dit achat dit dépense ,qui dit crédit dit créance, dit transfert de documents, jeux, musiques, films, séries à transférer sur un disque dur externe pour enfin les caser sur celui du nouveau pc.

Sauf que notre cher crevard de base n’a pas forcément un disque dur externe ou bien envie d’en acheter un (dans mon cas si, j’en ai un, mais mon côté feignasse a ressurgi sans crier gare, d’où l’article).

Notre crevard est peut-être un peu flemmard sur les bords si comme moi, il n’a pas envie de mettre dix plombes pour tout transférer d’un point à un autre. Si vous vous reconnaissez dans cette description (ou pas, en vrai je m’en fous, ça concerne tout le monde), alors voici une petite astuce qui vous fera gagner du temps -que vous pourrez utiliser intelligemment en glandant sur Gameuze.

Pour cela, il vous faut :

– deux pc

– une connexion internet

Pour plus de clarté, je vais appeler l’ancien pc A (pour Ancien) et le nouveau B.

Le serveur sera installé sur la machine A, puisque vous vous amuserez à récupérer vos documents dessus pour les transférer sur l’autre. Il est évident qu’il vous faudra également installer FileZilla sur l’ordinateur B, mais comme le dit le proverbe : un temps pour chaque chose et chaque chose en son temps.

Avant d’en arriver là donc, notre crevard se doit de créer son propre serveur FTP (installé sur l’ordinateur A, si vous avez bien suivi). Passons la phase d’installation (celui où vous faites semblant de lire les instructions et appuyez convulsivement sur le bouton gauche de votre souris pour passer à l’étape suivante jusqu’à avoir la fenêtre Terminer. Ne faites pas semblant de nier, c’est comme les contrats d’utilisation, on accepte tous en se bandant gentiment les yeux, par flemme de lire, et parce que telle entreprise nous donne l’illusion d’avoir le choix, mais en fait non).

Étape 1 – Connectez-vous au serveur via FileZilla server

Pour ça, rien de très compliqué, il suffit d’aller dans File -> Connect to server.

FileZilla - gameuse

Les données sont présentes par défaut (127.0.0.1) et indiquent l’ordinateur local ainsi que son port de connexion. Un message dans la console vous confirmera la connexion :

 » Connecting to server… Connected, waiting for authentication Logged on  »

Cette action faite, notre crevard va créer un utilisateur ou compte pour pouvoir s’y connecter avec un identifiant et un mot de passe depuis la machine réceptrice (pour info’, ne choisissez pas n’importe quoi et ne faites pas comme moi, il est tout à fait possible de se troller soi-même).

Dans la barre de menu, cherchez cette icône :

FileZilla - gameuse

Vous arriverez sur cette fenêtre :

FileZilla - gameuse

Cliquez sur Add (à droite) et remplissez le champ où l’on vous demande votre nom (ou identifiant). Cela peut être Crevard, Pierrot ou autre, cela n’a pas vraiment d’importance.

Si vous avez bien respecté ces consignes, vous devriez avoir l’utilisateur ajouté dans la liste de droite, sinon démerdez-vous et recommencez. Après l’avoir sélectionné, vous pouvez modifier les informations comme la case Password à cocher si vous en souhaitez un. Soyez créatif et ne faites pas comme la moitié de la population qui se contente de mettre Azerty, Azerty123 ou bien AzErTy pour les amateurs de skyblogs ou langage faussement stylé.

Dans l’onglet général, vous pouvez modifier le nombre de connexions maximum et ajouter une description personnelle pour mieux vous y retrouver (utile dans le cas où vous en créez plusieurs).

On peut passer à un autre menu : Shared Folder

FileZilla - gameuse

Lorsque notre crevard de base se connectera (ou Pierrot pour l’exemple imagé), il arrivera à un emplacement spécifique parmi les dossiers du disque dur. Il faudra le définir via les droits comme la création et suppression de fichiers.

Cliquez sur Add à gauche et ajoutez-y votre disque C:\entier, vu que dans le cas de notre crevard (et le mien), il s’agit d’un transfert de données personnel via un réseau local (toujours personnel, donc aucun risque). S’il ne s’agit pas d’un transfert pour votre propre personne, soyez plus prudent.

Pour en revenir aux droits, l’accès intégral a été privilégié.

FileZilla - gameuse

Je vous laisse fouiner pour comprendre les autres menus tels que Speed Limits et IPFilter (tout est dans le nom….). Validez le tout. Alléluia, la configuration du serveur est terminée !

Avant d’aborder la seconde étape, pensez à récupérer votre adresse IP locale via :

  • l’interface de votre box
  • un site internet dédié
  • en tapant la commande ipconfig dans l’invite de commande

Etape 2 – FileZilla Client

Délaissez votre ordinateur A pour aller voir B, où vous aurez pour rappel installé FileZilla en version client.

La connexion est très simple et rapide, promis.

Dans le menu en haut se trouvent différents champs : Hôte, identifiant, mot de passe, port. À vous de les compléter, de la même façon que pour l’ordinateur A dans l’étape précédente, soit dans le cas présent :

  • Hôte : L’adresse IP locale du serveur
  • Identifiant : Pierrot
  • Mot de passe : gH7m4Qds
  • Port : 21 (par défaut)

FileZilla - gameuse

Note : lors de la réalisation de ce tutoriel et la prise de capture d’écran, ceux-ci ont été faits en local.

Connectez-vous. Normalement, si tout s’est bien passé/si vous ne vous y êtes pas pris comme un manche, vous devriez avoir un message dans ce style :

(000003)05/12/2013 16:40:32 – (not logged in) (127.0.0.1)> Connected, sending welcome message… (000003)05/12/2013 16:40:32 – (not logged in) (127.0.0.1)> 220 yo (000003)05/12/2013 16:40:32 – (not logged in) (127.0.0.1)> USER Pierrot (000003)05/12/2013 16:40:32 – (not logged in) (127.0.0.1)> 331 Password required for pierrot (000003)05/12/2013 16:40:32 – (not logged in) (127.0.0.1)> PASS ******** (000003)05/12/2013 16:40:32 – pierrot (127.0.0.1)> 230 Logged on (000003)05/12/2013 16:40:32 – pierrot (127.0.0.1)> SYST (000003)05/12/2013 16:40:32 – pierrot (127.0.0.1)> 215 UNIX emulated by FileZilla (000003)05/12/2013 16:40:32 – pierrot (127.0.0.1)> FEAT (000003)05/12/2013 16:40:32 – pierrot (127.0.0.1)> 211-Features: (000003)05/12/2013 16:40:32 – pierrot (127.0.0.1)>  MDTM (000003)05/12/2013 16:40:32 – pierrot (127.0.0.1)>  REST STREAM (000003)05/12/2013 16:40:32 – pierrot (127.0.0.1)>  SIZE (000003)05/12/2013 16:40:32 – pierrot (127.0.0.1)>  MLST type*;size*;modify*; (000003)05/12/2013 16:40:32 – pierrot (127.0.0.1)>  MLSD (000003)05/12/2013 16:40:32 – pierrot (127.0.0.1)>  UTF8 (000003)05/12/2013 16:40:32 – pierrot (127.0.0.1)>  CLNT (000003)05/12/2013 16:40:32 – pierrot (127.0.0.1)>  MFMT (000003)05/12/2013 16:40:32 – pierrot (127.0.0.1)> 211 End (000003)05/12/2013 16:40:32 – pierrot (127.0.0.1)> PWD (000003)05/12/2013 16:40:32 – pierrot (127.0.0.1)> 257 « / » is current directory. (000003)05/12/2013 16:40:32 – pierrot (127.0.0.1)> TYPE I (000003)05/12/2013 16:40:32 – pierrot (127.0.0.1)> 200 Type set to I (000003)05/12/2013 16:40:32 – pierrot (127.0.0.1)> PASV (000003)05/12/2013 16:40:32 – pierrot (127.0.0.1)> 227 Entering Passive Mode (127,0,0,1,127,199) (000003)05/12/2013 16:40:32 – pierrot (127.0.0.1)> MLSD (000003)05/12/2013 16:40:32 – pierrot (127.0.0.1)> 150 Connection accepted (000003)05/12/2013 16:40:32 – pierrot (127.0.0.1)> 226 Transfer OK

Du côté du client, normalement vous devriez avoir quelque chose dans ce genre (à droite) :

FileZilla - gameuse

Et voilà ! Vous y êtes arrivé ! Normalement, votre débit de téléchargement devrait être bien plus rapide qu’en passant par la méthode classique du transfert de fichier via un disque dur externe (ou clé USB).

Rendez-vous sur Hellocoton !